On parle du livre dans la presse ...  

 

Extrait de l'article de Localtis :

 

- Sur Localtis.info du 30 octobre 2006 : Maltraitance : Philippe Bas parle d'accusations "excessives" mais prescrit un renforcement des contrôles.

Rédigé notamment par le professeur Jacques Soubeyrand, chef du service de médecine interne et de gériatrie à l'hôpital Sainte-Margueritte de Marseille, et par Christophe Fernandez, président de l'Association française de protection et d'assistance aux personnes âgées (Afpap), le livre "On tue les vieux" n'en finit pas de susciter des réactions. Sans nuances et volontiers polémique, l'ouvrage n'en soulève pas moins un certain nombre de questions de fond sur la maltraitance et les dysfonctionnements de la prise en charge des personnes âgées dans les hôpitaux et les maisons de retraite. Les représentants des maisons de retraite, d'abord très virulents lors de la parution de l'ouvrage le 11 octobre, ont depuis quelque peu atténué leurs réactions. L'Association des directeurs d'établissements d'hébergement pour personnes âgées (Adehpa) - qui avait dans un premier temps publié une vive réaction sur le livre - et le Syndicat national des établissements pour personnes âgées (Synerpa) sont aujourd'hui plutôt discrets sur le sujet. Tout en déplorant des accusations "excessives" et en dénonçant la pratique de "l'amalgame", leurs responsables admettent qu'environ 5% des établissements connaîtraient des dysfonctionnements. Ils rappellent toutefois qu'il appartient aux pouvoirs publics d'assurer le contrôle des différentes structures d'hébergement. Un message entendu par Philippe Bas, le ministre délégué aux Personnes âgées. Interrogé par l'AFP, celui-ci a estimé à son tour que l'ouvrage comporte "beaucoup d'excès". Il a cependant annoncé son intention de publier, dans les prochaines semaines, "une instruction générale aux services déconcentrés des affaires sanitaires et sociales pour densifier les contrôles" et d'"aggraver les sanctions en cas de phénomène de maltraitance". La position du ministre rejoint celle de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) qui, dans un rapport publié en mai 2006, pointait de "graves insuffisances" dans le dispositif de lutte contre la maltraitance des personnes vulnérables dans les établissements sociaux et médico-sociaux.Source Jean-Noël Escudié - www.localtis.fr - Groupe CDC

Retour dossier presse ...

La maltraitance dans les maisons de retraite La maltraitance dans les hôpitaux Les maisons de retraite Afpap - Association Française de Protection et d'Assistance aux Personnes Âgées Les éditions Fayard Les auteurs du livre "On tue les vieux" On tue les vieux - Editions Fayard A propos du livre : On tue les vieux Editions Fayard On tue les vieux - Revue de presse Les sites internet consacrés aux personnes âgées On tue les vieux Les infos sur le livre On tue les vieux Emission de Lci sur le livre "On tue les vieux" - Personnes âgées : un génocide silencieux ? France Inter : Est-on bien soigné quand on est vieux ? France 2 dans l'émission "Un livre" à 08h35 et 16h30 pour la présentation du livre "On tue les vieux" chez Fayard. Voir la vidéo ici Le quotidien du médecin - Personnes âgées dans les maisons de retraite et les hôpitaux La mort par négligence. Délaissés, mal soignés ... Un livre réquisitoire dénonce le sort réservé par l'hôpital à nombre de patients âgés, qui accélère leur fin. Le symptôme d'une société malade. Notre société maltraite ses anciens au mépris de toute forme d’éthique. Qu’elle cautionne un génocide silencieux, qui, tous les ans, fait plus de morts que la canicule MALTRAITANCE « Génocide silencieux » Agence France Presse (AFP) du 27 octobre 2006 : Accueil des personnes âgées: hôpitaux et maisons de retraite critiqués. Les naufrages de la prise en charge de la vieillesse dans les maisons de retraite "On tue les vieux", le cri d'alarme du Pr Soubeyrand social - un livre coup de poing denonce la maltraitance des personnes agees - La mort pour seule compagne. «mauvaise orientation» dans les soins, «abandons thérapeutiques» sans informer la famille, les personnes âgées sont souvent les laissés-pour-compte des hôpitaux, selon ces témoignages. Du simple dysfonctionnement à la maltraitance - Accueil des personnes âgées : Un pavé dans la mare. Personnes âgées - Une maltraitance « insidieuse ».

[ Accueil ] - [ A propos du livre ] - [ Les auteurs ] - [ Acheter le livre ] - [ Dossier de presse ] - [ Liens internet ] - [ Crédits ] - [ Contact Editions Fayard ] - [ Articles de presse ] - [ AFPAP ] - [ Faits divers ] - [ Association Solidarité Grand Âge ]