On parle du livre dans la presse ...   

 

Communiqué / Rendez-vous :

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Reportage télé le 02/12/2007 sur M6 : Personnes âgées: une richesse convoitée ...

Rendez-vous le 02 décembre 2007 à 20h50 sur M6. Dans le cadre de son magazine "Zone Interdite", M6 diffusera un reportage qui illustre le livre "On tue les vieux". Le Professeur Soubeyrand (co-auteur) interviendra régulièrement dans ce reportage.

Des maltraitances trop fréquentes ...
Bendejun, arrière-pays niçois. De graves accusations de maltraitances ont été portées contre la maison de retraite communale. Depuis, il y a comme un malaise, car le cas de cet établissement est loin d'être isolé. En atteste le professeur Jacques Soubeyrand: «Cette maltraitance consiste à cumuler les négligences envers la personne âgée, qui, malgré leur caractère a priori anodin, peuvent entraîner la mort». Ce qui frappe, c'est l'absence de culture gériatrique, ainsi que les conditions de travail, souvent catastrophiques. Le constat est lourd: 10 % des maisons devraient fermer. Mais avec seulement 350 contrôles de la Ddass par an sur 11 000 établissements, soit 1 risque de contrôle tous les 30 ans, les gérants les moins scrupuleux se frottent les mains.

Pour info : Vous avez été plus de 6 millions à suivre ce reportage diffusé en 1ere partie de soirée.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Communiqué du 23 octobre 2006 :

Rendez-vous le 24 octobre 2006 sur RMC dans l'émission de Jean-Jacques Bourdin de 7h à 11h. Interview du Pr Jacques Soubeyrand co-auteur du livre "On tue les vieux" - Fayard.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Communiqué du 1 novembre 2006 :

Rendez-vous le 2 novembre 2006 sur la chaîne LCI pour assister à l'interview du Pr Soubeyrand. Emission "On en Parle" présentée par Valérie Expert à 9h10 et 14h10. Personnes âgées : un génocide silencieux ? Extrait audio de l'émission - Cliquez ici pour écouter !!!

Au cours de l'émission un sondage internet TF1 / LCI était présenté : Laisse t-on mourir nos vieux dans les hopitaux et les maisons de retraite ?

Résultats des 3282 votes : Oui ( 67% ) ---------- Non ( 32% )

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Communiqué du 2 novembre 2006 :

Rendez-vous le 3 novembre 2006 sur Europe 1 pour assister à l'interview du Pr Pfitzenmeyer et du Pr Soubeyrand co-auteur du livre "On tue les vieux" chez Fayard. Emission "A l'air libre" présentée par Pierre-Marie Christin à partir de 18h00. Les personnes âgées sont-elles maltraitées à l'hôpital ? " La société cautionne un génocide silencieux " Vous pouvez écouter l'émission en archive sur le site internet d'Europe 1 en cliquant ici.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Communiqué du 3 novembre 2006 :

Rendez-vous le 6 novembre 2006 sur France Inter pour assister à l'interview du Pr Soubeyrand co-auteur du livre "On tue les vieux" chez Fayard. Emission "Service Public" présentée par Isabelle Giordano et Yves Decaens à partir de 9h30. ON ACHEVE BIEN LES VIEUX - Est-on bien soigné quand on est vieux ? Vous pouvez écouter l'émission en archive sur le site internet de France Inter en cliquant ici. Nous vous proposons également d'écouter plusieurs extraits de l'émission en cliquant ici !!!

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Communiqué du 6 novembre 2006 :

Rendez-vous le 6 novembre 2006 sur France 5 pour assister à l'interview de Pr Soubeyrand co-auteur du livre "On tue les vieux" chez Fayard. Emission "Magazine de la santé" présentée par Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse à partir de 13h40.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Communiqué du 7 novembre 2006 : Au sujet du livre "On tue les vieux"

- Rendez-vous le 7 novembre 2006 sur LCM (La Chaîne Marseillaise) dans l'émission "Bonjour Marseille" à partir de O7h30 avec le Pr Soubeyrand.

- Rendez-vous le 9 novembre 2006 sur France 3 dans le journal "Le midi pile - 12/13" avec le Pr Soubeyrand.

- Rendez-vous le 10 Novembre sur LCM. Thierry Trésor présente son talk sur le 3ème âge . Les invités sont : Pr Jean Louis San Marco et le Pr Jacques Soubeyrand.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Communiqué du 12 novembre 2006 :

- Rendez-vous le 17 novembre 2006 sur France 2 dans l'émission "Un livre" à 08h35 et 16h30 pour la présentation du Livre "On tue les vieux" chez Fayard.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Communiqué du 23 novembre 2006 :

- Rendez-vous le 23 novembre 2006 sur France 2 dans l'émission "Un livre" à 08h35 et 16h30 pour la présentation du livre "On tue les vieux" chez Fayard. Voir la vidéo ici

- Rendez-vous le 24 novemvre 2006 sur France 5 dans "le magazine de la santé" à partir de 13h40 pour la présentation du livre "On tue les vieux" dans le cadre de la sélection des livres de Gérard Collard.

- Rendez-vous le 24 novembre sur France Bleue dans l'émission 'Libre Parole' à partir de 11h00. Intervention du Pr Soubeyrand et présentation du livre "On tue les vieux" chez Fayard

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Communiqué du 04 décembre 2006 :

- Rendez-vous le 05 décembre 2006 sur Radio Notre-Dame dans l'émission "Le Bistrot de la vie" de 09h05 à 10h45 pour un débat en rapport avec le livre "On tue les vieux".

Thème : " On tue les vieux " avec les Invités : Professeur Jacques SOUBEYRAND, Professeur Claude Jeandel et Monsieur Philippe VIGOUROUX, directeur du CHU de Limoge.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Communiqué du 07 décembre 2006 :

- Rendez-vous le 08 décembre 2006 sur LCI dans le magazine de la santé "Portez-vous Bien !" de 15h10 à 16h10 pour un débat autour du livre "On tue les vieux".

Débat : Personnes agées, mal soignées maltraitées ?

Emission Animée par Alain Ducardonnet et avec pour invités Pr Jacques Soubeyrand (co-auteur du livre "On tue les vieux") face à Pascal Champvert (président d'une association de directeurs de maisons de retraite publiques et privées (Adehpa) et co-président d'une association de familles de résidents (Avvec)).

Rediffusion de l'émission : dimanche 10 décembre à 09h10 sur Lci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Communiqué du 09 décembre 2007 :

- Rendez-vous le 10 décembre 2006 sur Radio Courtoisie dans l'émission de Didier Rochard pour la présentation du livre "On tue les vieux" Fayard. Dans le cadre de cette émission Franck Hagenbucher-Sacripanti (CCAT) fondateur du Collectif contre les abus tutélaires interviendra.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Communiqué du 05 janvier 2007 :

- Lettre Ouverte de Union Française des Aides-Soignants(es) qui juge réaliste le livre "On tue les vieux".12/12/2006

Extrait : Les difficultés que connaît la prise en charge de la dépendance ne sont plus à démontrer depuis bien longtemps… S'étendre sur le livre "SCANDALE DANS LES MAISONS DE RETRAITE" de Jean-François LACAN ou celui, tout récent, "ON TUE LES VIEUX" de Christophe FERNANDEZ, Professeur Jacques SOUBEYRAND, Thierry PONS et Dominique PREDALI n'est pas une nécessité pour sans convaincre. Les écrits sont réels… Et c'est bien triste ! Pour lire la suite, cliquez ici !

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Communiqué du 11 janvier 2007 :

- Rendez-vous le 17 janvier 2007 sur France Culture à 18h00. Au lendemain de la réforme, Jean Lebrun consacre ses Travaux Publics, ce soir, au nouveau régime des tutelles en compagnie, entre autres, de Franck Hagenbucher-Sacripanti, auteur de "Nos aînés entre tutelle et canicule : une exception française" (L’Harmattan). Au cours de l'émission le livre "On tue les vieux" aux Editions Fayard sera présenté.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Communiqué du 23 janvier 2007 :

- Le Pr Jacques Soubeyrand(co-auteur du livre "On tue les vieux") sera l'invité d'un colloque Mercredi 24 janvier 2007 dans le cadre des Rencontres parlementaires sur le Grand Age sous le haut patronage de Xavier BERTRAND, Ministre de la Santé et des Solidarités.

------------------------------------------------------------------------------------

Ci-dessous : On parle du livre dans la presse ...

--------------------------------------------------------------------

- Sur France 2 le 4 octobre 2006 dans l'émission de Stéphane Bern : L'Arène de France.Présence du Pr Jacques Soubeyrand co-auteur du Livre : On tue les vieux - Fayard

--------------------------------------------------------------------

- A la Une du Quotidien du Médecin le 13 octobre 2006 : Pire que la canicule, les dysfonctionnements institutionnels - Silence, on tue les vieux. "Un génocide silencieux" est perpétré dans les structures hospitalières et les maisons de retraite, en raison d'"incohérence et de maltraitance qui font tous les ans plus de morts que la canicule" de 2003.

"Le ton est donné, dès les premières lignes. Le lecteur, qui ne découvre souvent que ce qu’il sait déjà, ne reprendra pas son souffle avant d’avoir tourné la 267e et dernière page".Lire la suite de l'article du quotidien du médecin - 13/10/06

-------------------------------------------------------------------

- Dans l'Express le 19 octobre 2006 : Vieillesse - La mort par négligence. Délaissés, mal soignés ... Un livre réquisitoire dénonce le sort réservé par l'hôpital à nombre de patients âgés, qui accélère leur fin. Le symptôme d'une société malade.

On tue les vieux (Fayard): c'est le titre d'un livre-enquête qui sort ces jours-ci. Un réquisitoire délibérément provocateur qui cogne direct dans le plexus, histoire d'alerter les consciences sur «la maltraitance, insidieuse, addition de petits dysfonctionnements institutionnels, qui tue plus que la canicule».Lire la suite de l'article de L'express - 19/10/06

-----------------------------------------------------------------------------------

- Dans le Journal du Dimanche (JDD) du 22 octobre 2006 : Un génocide silencieux - Par le Pr Jacques Soubeyrand.

Chef de service de médecine interne et gériatrie à l’hôpital Sainte-Marguerite de Marseille, il est coauteur de l’ouvrage On tue les vieux, aux éditions Fayard. ..« En tant que citoyen, médecin et chrétien croyant et pratiquant, je ne peux plus me taire. J’ai l’obligation d’alerter. De dire que notre société maltraite ses anciens au mépris de toute forme d’éthique. Qu’elle cautionne un génocide silencieux, qui, tous les ans, fait plus de morts que la canicule.Lire la suite de l'article du Journal du Dimanche - 22/10/06

-------------------------------------------------------------------

- Dans le quotidien Sud-Ouest - Edition régionale du 23 octobre 2006 : MALTRAITANCE « Génocide silencieux ».

« On tue les vieux ». Le titre du livre ne mâche pas ses mots et celui de nombre de chapitres est à l'avenant. La face cachée des mouroirs, omerta à l'hospice, le jackpot gérontologique, le génocide des anciens : autant d'expressions qui montrent que Christophe Fernandez et Thierry Pons veulent écarter le voile pudique cachant la véritable situation d'un pays marqué par « l'inexistence d'une politique gériatrique ». Le président et le coordinateur de l'Afpap (Association française de protection et d'assistance aux personnes âgées) ont voulu écrire à quatre mains (1) « un document à vocation pédagogique » en avertissant le public que ceux dont ils parlent, « demain ce sera nous ». Lire la suite de l'article du Sud-Ouest - 23/10/06

-------------------------------------------------------------------

- Dans le quotidien La Provence du 24 octobre 2006 et du 07 décembre 2006 : La détresse silencieuse d'un troisième âge en souffrance.

Les suicides à répétition de ces derniers jours illustrent le mal-être récurrent des personnes âgées privées d'attaches familiales. Livrées à elles-même, elles souffrent d'un suivi psychique insuffisant... L'avalanche de suicides ou de tentatives, ces derniers jours, illustre parfaitement ce phénomène, alors que Marseille et sa région estimaient jusqu'ici se tenir à l'écart de ces drames. Entretien avec le Pr Jacques Soubeyrand qui vient d'écrire un livre sur ce thème "On tue les vieux - Editions Fayard. Lire la suite de l'article de La Provence - 24/10/2006

--------------------------------------------------------------------

- Agence France Presse (AFP) du 27 octobre 2006 : Accueil des personnes âgées: hôpitaux et maisons de retraite critiqués.

Dans un livre coup de poing - "On tue les vieux" (Fayard) - Christophe Fernandez, président de l'Association française de protection et d'assistance aux personnes âgées (Afpap), et le Pr Jacques Soubeyrand, chef de médecine interne et gériatrie, dénoncent les multiples dysfonctionnements de la prise en charge des personnes âgées.Lire la suite de l'article de l'Agence France Presse - 27/10/2006

--------------------------------------------------------------------

- Dans le quotidien La Montagne du 28 octobre 2006 : Les naufrages de la prise en charge de la vieillesse.Interview du Pr Soubeyrand ...

« Par manque de personnel, des personnes âgées finissent grabataires » Au-delà des soins, ce sont les conditions de vie trop souvent imposées aux personnes âgées qui sont jugées insupportables. "On assiste à une internationalisation de la maltraitance des personnes âgées. Les effets sont tels que des études scientifiques ont prouvé que ces dysfonctionnements avaient plus d'impacts mortels que la canicule".Lire la suite de l'article de La Montagne - 28/10/2006

--------------------------------------------------------------------

- Dans le quotidien Midi Libre du 28 octobre 2006 : "On tue les vieux", le cri d'alarme du Pr Soubeyrand.

Manque de respect, maltraitance voire « euthanasie économique », selon certains acteurs du secteur, l'hospitalisation et l'hébergement des personnes âgées méritent de fortes critiques. Lire la suite de l'article du Midi Libre - 28/10/2006

--------------------------------------------------------------------

- Dans le quotidien Paris Normandie du 28 octobre 2006 : social - un livre coup de poing denonce la maltraitance des personnes agees -
La mort pour seule compagne.

« Ca arrache le cœur de mettre un parent en maison de retraite, et c'est un tel parcours du combattant pour trouver une place que beaucoup n'osent pas réclamer. Certaines familles se déculpabilisent en disant que tout va bien ». Lire la suite de l'article de Paris Normandie - 28/10/2006

--------------------------------------------------------------------

- Dans le quotidien Le Progrés de Lyon du 28 octobre 2006 : Maltraitance dans les maisons de retraite : une association tire la sonnette d'alarme.

En 2005, l'Association française de protection et d'assistance aux personnes âgées affirme avoir reçu « 6 000 appels signalant maltraitances et dysfonctionnements ». Patients attendant sur des brancards dans les couloirs des urgences, « mauvaise orientation » dans les soins, « abandons thérapeutiques » sans informer la famille, les personnes âgées sont souvent les laissés-pour-compte des hôpitaux, selon ces témoignages.Lire la suite de l'article du Progrés - 28/10/2006

--------------------------------------------------------------------

- Dans le quotidien Charente Libre du 28 octobre 2006 : Santé - Hôpitaux et maisons de retraite critiqués

Près de 610.000 personnes âgées sont aujourd'hui en maisons de retraite, dont 390.000 médicalisées. Ce chiffre va doubler dans les quinze ans, rappelle l'Afpap, qui a recueilli en 2005 «6.000 appels signalant maltraitances et dysfonctionnements». Patients attendant sur des brancards dans les couloirs des urgences, «mauvaise orientation» dans les soins, «abandons thérapeutiques» sans informer la famille, les personnes âgées sont souvent les laissés-pour-compte des hôpitaux, selon ces témoignages.Lire la suite de l'article de la Charente Libre - 28/10/2006

--------------------------------------------------------------------

- Dans le quotidien Bien Public - Journal de Saône et Loire du 28 octobre 2006 : Du simple dysfonctionnement à la maltraitance - Accueil des personnes âgées : Un pavé dans la mare.

«On tue les vieux » (Fayard) - Christophe Fernandez, président de l'Association française de protection et d'assistance aux personnes âgées (Afpap), et le Pr Jacques Soubeyrand, chef de médecine interne et gériatrie, jettent un pavé dans la mare en dénonçant les multiples dysfonctionnements de la prise en charge des personnes âgées.Lire la suite de l'article du Bien Public - 28/10/2006

A découvrir aussi : le Coup de gueule du Pr de gériatrie Pierre Pfitzenmeyer.

--------------------------------------------------------------------

- Dans le quotidien le journal d' Alsace / Le Pays du 28 octobre 2006 : Personnes âgées - Une maltraitance « insidieuse ».

Co-auteur de l'ouvrage «On tue les vieux» (Fayard), le Pr Jacques Soubeyrand, chef de service de médecine interne et gériatrie à l'hôpital Sainte-Marguerite à Marseille, entend «réveiller les consciences» devant une maltraitance insidieuse des anciens. Lire la suite de l'article du Journal l'Alsace - Le pays - 28/10/2006

--------------------------------------------------------------------

- Dans le quotidien la Dépèche du midi du 28 octobre 2006 : Maltraitance des Personnes âgées.

Dans un livre coup-de-poing "On tue les vieux" (Fayard, Christophe Fernandez, Président de l'Association française de protection et d'assistance aux personnes âgées et le Pr Jacques Soubeyrand, gériatre, dénoncent les multiples dysfonctionnements de la prise en charge des personnes âgées.

--------------------------------------------------------------------

- Dans le quotidien régional l'Est-éclair - Libération Champagne du 28 octobre 2006 : Personnes en fin de vie - Un livre pavé dans la mare.

L'hospitalisation et l'hébergement des personnes âgées sont l'objet de fortes critiques dans un livre coup de poing...Lire la suite de l'article de l'Est-éclair - 07/10/2006

--------------------------------------------------------------------

- Dans le quotidien Le Télégramme du 29 octobre 2006 : Personnes âgées. Alerte à la maltraitance.

Le Pr Soubeyrand dénonce le fait que « la personne âgée est devenue un objet de consommation. » L’alternative ? « Recréer du lien social, avec la famille et les voisins. » Un enjeu de société majeur, puisqu’en 2020, un tiers de la population aura plus de 70 ans. Lire la suite de l'article du Télégramme de Brest - 29/10/2006

--------------------------------------------------------------------

- A la Une du quotidien Le Dauphiné Libéré du 29 octobre 2006 : Vieillesse en Péril - Les personnes âgées face à la maltraitance.

Des gestes de maltraitance subis au quotidien. Au travers de toilettes mal faites, de repas transformés en gavage... C'est ce que vivent des milliers de personnes âgées en maisons de retraite ou dans des hôpitaux.

Un livre dénonce les conditions de vie dans les maisons de retraite ou hôpitaux. Manque de respect, abandon thérapeutique : La situation quotidienne dans les hôpitaux et les maisons de retraite se dégrade. Face au vieillissement galopant de la population, il devient urgent de réagir. Etat des lieux. Voir le dossier à la Une intitulé : "Âgés et maltraités". Lire la suite de l'article du Dauphiné Libéré - 29/10/2006

---------------------------------------------------------------------

- Dans le quotidien Ouest-France du 28 et 29 octobre 2006 : Le livre On tue les vieux : un pavé dans la mare.

Ce livre coup de poing, écrit notamment par un gériatre, dénonce les mauvais traitements que subissent les personnes âgées en maisons de retraite. Les auteurs décrivent des situations quotidiennes et difficiles, voire insupportables, pour « réveiller la conscience des gens et des pouvoirs publics ». Ils mettent en relief « des petites actions qui ne sont pas respectées et qui, parce qu'elles s'additionnent, deviennent nuisibles ». Lire la suite de l'article de Ouest France - 29/10/2006

--------------------------------------------------------------------

- Sur Localtis.info du 30 octobre 2006 : Maltraitance : Philippe Bas parle d'accusations "excessives" mais prescrit un renforcement des contrôles.

Les représentants des maisons de retraite, d'abord très virulents lors de la parution de l'ouvrage le 11 octobre, ont depuis quelque peu atténué leurs réactions. L'Association des directeurs d'établissements d'hébergement pour personnes âgées (Adehpa) - qui avait dans un premier temps publié une vive réaction sur le livre - et le Syndicat national des établissements pour personnes âgées (Synerpa) sont aujourd'hui plutôt discrets sur le sujet. Lire la suite de l'article de Localtis - 30/10/2006

--------------------------------------------------------------------

- Dans le quotidien Présent du 07 novembre 2006 : Accueil des personnes âgées - Hôpitaux et maisons de retraite critiqués.

Au-delà des soins, les conditions de vie trop souvent imposées aux personnes âgées sont jugées insupportables ...Lire la suite de l'article du quotidien Présent - 07/10/2006

--------------------------------------------------------------------

Dans le quotidien régional la Marseillaise du 8 novembre 2006 : Professeur Jacques Soubeyrand, co-auteur de l'ouvrage "On tue les vieux" : "Quand nos anciens seront heureux, notre société sera heureuse".

Le Pr Jacques Soubeyrand dénonce le "double language" de la société vis à vis de ses anciens. En dépit des grands discours, le rejet de la vieillesse explique la maltraitance subie par les personnes âgées. Interview bientôt disponible sur cette page

--------------------------------------------------------------------

- Dans le magazine Marianne du 18 au 24 novembre 2006 : "On tue les vieux". Questions au Pr Soubeyrand co-auteur du livre aux éditions Fayard.

Le titre de votre livre "On tue les vieux" suggère que l'on s'achemine vers une société du type "Soleil vert" qui se débarrasse physiquement des personnes âgées ... En France, on condamnerait plutôt ceux qui tirent la sonnette d'alarme. Vous racontez que l'Afpap ( Association Française de Protection et d'Assistance aux Personnes âgées ) a été sanctionnée pour avoir participé a un des rares reportages télévisés osant "montrer un univers effrayant que les pouvoirs publics préfèrent ignorer" ... Lire la suite de l'article de Marianne - 18/11/2006

--------------------------------------------------------------------

- Dans le quotidien Le Pays d'Auge du 05 décembre 2006 : "On tue les vieux", ouvrage collectif.

Présentation du livre et extraits - ..."Dans certains hôpitaux, la gériatrie est considérée comme la cuisine de la morgue, la poubelle de l'hôpital et le placard des syndicalistes".

--------------------------------------------------------------------

- Dans le magazine Viva Magazine de décembre 2006 : "Le Scandale de la maltraitance des vieux". Livre "On tue les vieux" éditions Fayard

On tue les vieux, estime l’Afpap, association de lutte contre la maltraitance, qui publie sous ce titre un livre aux éditions Fayard. Fruit d’une enquête étoffée par des centaines d’interviews de médecins, de familles, d’avocats, de directeurs de maisons de retraite, il dénonce les incohérences de l’hospitalisation, la prise en charge défaillante aux urgences, les établissements mal dotés en personnel, les personnes âgées abandonnées sans soins, dénutries, sous-médicalisées et gavées de médicaments... A qui profite le crime ?

--------------------------------------------------------------------

- Dans le Magazine 60 millions de consommateurs de décembre 2006 : "On tue les vieux" (Fayard)... à lire pour ne pas dire qu'on ne sait pas.

... Les juges de meaux ont condamné la directrice de la résidence Avia de Chelles (Yvelines) à dix-huit mois de prison ferme et 75.000 € d'amende pour abus de bien sociaux et soumission de personnes vulnérables à des conditions d'hébergement indignes. C'est l'Association française de protection et d'assistance aux personnes âgées (AFPAP) qui avait signalé cette maison de retraite au procureur de la République. Le président de l'AFPAP vient de publier "On tue les vieux" (Fayard), cosigné par le professeur Soubeyrand. A lire pour ne pas dire qu'on ne sait pas.

 

--------------------------------------------------------------------

- Communiqué du Comité pour le Droit au Travail des Handicapés et l'Égalité des Droits (CDTHED). Dec.2006

« On tue les vieux », c’est le titre d’un livre écrit par des personnalités en responsabilités de personnes âgées, dont le professeur Soubeyrand, chef de service à Marseille. Les auteurs évoquent la situation faite aux personnes âgées dans notre Pays, ils soulignent « les multiples dysfonctionnements dans leur prise en charge », lorsque les maladies et les handicaps du grand âge les atteints, ainsi que les trop nombreux « cas de maltraitance ».

En termes forts, parfois violents, les auteurs prononcent un réquisitoire sévère contre « la grande défausse des Etats qui permet un véritable génocide gériatrique silencieux, qui fait tous les ans plus de morts que la canicule ». On comprend les réactions des responsables d’établissements qui accueillent ce livre avec réserves. Ceux-ci dénoncent à leur tour le manque de moyens, les ratios de personnels qui leur sont imposés par leur pouvoir de tutelle, c’est à dire l’Etat lui-même. Les auteurs du livre écrivent «l’Etat se désengage d’autant plus volontiers du problème q’il veut privatiser le secteur ».

Pour l’Association, le livre « On tue les Vieux » , mérite, au delà de ceux que certains considèrent comme propos « excessifs », que soit salué le coup de colère des auteurs. Leur cri de colère est aussi un cri d’alarme, un SOS. Ils alertent, les élus et les opinions publiques, sur « le manque de respect, la pratique courante d’une euthanasie économique, les abandons thérapeutiques …».

--------------------------------------------------------------------

- Dans le Magazine Maxi du 8 au 14 janvier 2007 : "Luttons contre les mauvais traitements aux personnes âgées". Avec un dossier "avis d'expert" de Christophe Fernandez, Président de l'association française de protection et d'assistance aux personnes et co-auteur du livre "On tue les vieux" aux Editions Fayard.

Longtemps cachée, la maltraitance dont souffrent les personnes âgées est pourtant très répandue. Il est temps de tout faire pour que cela cesse. Dossier complet prochainement disponible sur ce site en format PDF...

--------------------------------------------------------------------

- Dans l'Est Républicain du 18 janvier 2007 : Un « génocide silencieux ». On tue les vieux éditions Fayard. Ce livre coup-de-poing s'avale d'une traite et laisse un goût amer. Le constat qu'il dresse est-il exagéré ? Le lecteur se prend à l'espérer, mais si c'est le cas, ses auteurs ont eu le mérite de taper du poing sur la table.

« Seul un pays authentiquement moderne était capable de traiter les vieillards comme de purs déchets », écrit Michel Houellebecq dans « La possibilité d'une île ». Placée en exergue du premier chapitre de « On tue les vieux », la citation donne le ton de cet ouvrage qui avait créé la sensation lors de sa sortie à l'automne.Lire la suite de l'article de l'Est Républicain - 18/01/2007

--------------------------------------------------------------------

- Dans le magazine l'expansion du 28 février 2007 : Comment serons-nous soigné demain ? On tue les vieux (éditions Fayard) : Derrière ce titre provocateur, les quatre auteurs s'attachent à dénoncer les maltraitances dont sont parfois victimes nos aînés à l'hôpital ou dans les maisons de retraite. Si ce cri d'alarme pourra paraître excessif à certains, cette enquête montre qu'il faut d'urgence construire de véritables filières gériatriques à l'hôpital, et augmenter l'investissement dans les structures destinées à accueillir les personnes âgées dépendantes.

--------------------------------------------------------------------

- Dans le magazine La voix du retraité de fevrier 2007 : On tue les vieux ! aux Editions Fayard.

Un impitoyable réquisitoire ! Quatre spécialistes de la santé des personnes âgées, sous l'égide du professeur Jacques Soubeyrand, chef du service de gériatrie à l'hôpital Sainte-Marguerite de Marseille, unissent leurs plumes et leur expérience pour dénoncer la prise en charge défaillante des vieux aux urgences et "ce génocide silencieux qui fait tous les ans dans les hôpitaux et certaines maisons de retraite plus de morts que la canicule". Leur terrible conclusion : la vie d'un vieux, au pire, ça vaut deux ans avec sursis !

--------------------------------------------------------------------

- Dans le magazine Marie Claire de février 2007 : Les infirmières peuvent-elles guérir l'hôpital.

Manque de personnel, restrictions budgétaires ... L'hôpital va mal, et les patients perdent confiance. Heureusement les femmes en blanc tiennent bon. Mais jusqu'à quand ? Présentation du livre "On tue les vieux" Fayard.

--------------------------------------------------------------------

- Dans une dépèche de l'Agence France Presse (AFP) du 05 mars 2007 : Christophe Fernandez, Président de l'AFPAP et co-auteur du livre "On tue les vieux" met fin à des maltraitances dans une maison de retraite de Gironde.

L'ex-directrice d'une maison de retraite de Gironde comparaît ce lundi devant le tribunal correctionnel de Bordeaux. Elle est poursuivie notamment pour exercice illégal de la médecine, violences volontaires sans ITT sur personne vulnérable et facturations frauduleuses. Jeanne Philibert, 81 ans, qui a fondé et dirigé de 1987 à 2003 l'établissement Château-Lamothe à Saint-Médard-d'Eyrans, près de Bordeaux, doit répondre à la fois d'une gestion douteuse et d'une attitude décrite par certains ex-pensionnaires et ex-salariés comme tyrannique voire dangereuse.L'association française de protection et d'assistance aux personnes âgées (Afpap) s'est portée partie civile en compagnie de deux familles d'ex-résidents. L'association, dont le signalement en janvier 2003 est à l'origine de la procédure, estime que certains agissements de l'ex-directrice "relèvent de la barbarie", selon son président Christophe Fernandez (co-auteur du livre "On tue les vieux"). Jeanne Philibert aurait notamment menacé certains résidents qui ne voulaient pas s'alimenter de leur poser une sonde gastrique. Elle les aurait aussi obligés à manger en leur pinçant le nez ou en leur tirant les cheveux, voire en leur faisant réingérer leurs déglutitions.L'ex-directrice aurait aussi pratiqué des actes infirmiers (injections, pansements, pose de sonde, touchers rectaux) et établi des prescriptions médicales sans en avoir les diplômes.Jeanne Philibert se voit par ailleurs reprocher d'avoir étendu sans autorisation la capacité d'occupation de sa maison de retraite. Soixante-dix résidents étaient accueillis dans un établissement agréé pour quarante-quatre.
Certains pensionnaires auraient dormi sur des lits pliants ajoutés dans des chambres doubles, d'autres dans un fauteuil convertible dans les salles communes. Pour autant, les familles auraient payé le prix d'une chambre double. Le rôle de la Ddass (Direction départementale des affaires sanitaires et sociales), sera également évoqué.

--------------------------------------------------------------------

Dans le Figaro du 05 mars 2007 : Des maisons de retraite au banc des accusés.

Des personnes âgées rudoyées, malmenées, insultées et parfois ligotées ou humiliées... chaque année en France des dizaines de milliers de cas de maltraitance rythment encore la vie des maisons de retraite. Officiellement, seuls 5 % des 10 500 établissements feraient l'objet de signalements. Cela concernerait tout de même plus de 32 000 pensionnaires, victimes potentielles de pratiques allant de la privation de nourriture aux coups et blessures. Intervention de Christophe Fernandez, Président AFPAP et co-auteur du livre "On tue les vieux".

--------------------------------------------------------------------

- Dans le Magazine Rouge (LCR) : L'or gris - Présentation du livre "On tue les vieux" aux Editions Fayard.

..."On a pu constater les désastres de la politique menée depuis des années par la droite et la gauche, notamment en matière de prise en charge des personnes âgées ... Le vieillissement de la population attise les appétits et permet aux affairistes et politiciens peu scrupuleux de s'engouffrer dans ce nouvel Eldorado qu'ils appelent "l'or gris". Cette affirmation est validée par un ouvrage référence intitulé "On tue les vieux", publié aux éditions Fayard".

--------------------------------------------------------------------

- Dans le magazine La voix du retraité de fevrier 2007 : On tue les vieux ! aux Editions Fayard.

Un impitoyable réquisitoire ! Quatre spécialistes de la santé des personnes âgées, sous l'égide du professeur Jacques Soubeyrand, chef du service de gériatrie à l'hôpital Sainte-Marguerite de Marseille, unissent leurs plumes et leur expérience pour dénoncer la prise en charge défaillante des vieux aux urgences et "ce génocide silencieux qui fait tous les ans dans les hôpitaux et certaines maisons de retraite plus de morts que la canicule". Leur terrible conclusion : la vie d'un vieux, au pire, ça vaut deux ans avec sursis !

--------------------------------------------------------------------

- Dans Le Bulletin - Mutuelle Amicale des cadres de la Police Nationale et de la Sécurité Intérieure de mars 2007 : A propos du livre et des auteurs de "On tue les vieux" éditions Fayard.

..."Des auteurs crédibles ont dérogé à l'omerta trop souvent imposée et ont défendu courageusement de simples notions d'honnêteté et d'humanité..je pense que ce livre précité pourrait intéresser les lecteurs de la revue... et ouvrir davantage les yeux ... ainsi que le coeur.

--------------------------------------------------------------------

Dans le quotidien Ouest France du 20 mars 2007: On tue les vieux !

Dans leur ouvrage coup de point, deux membres de l'AFPAP (Association Française de Protection et d'Assistance aux Personnes Âgées) dénoncent l'absence de politique gériatrique cohérente et le laxisme coupable qui en découle. Maltraitance, isolement, suicide des personnes âgées : certains établissements de soins sont montrés du doigt. Alarmante mais constructive, cette critique virulente ouvre les yeux sur l'exclusion des "vieux", victimes à la fois de l'économie de marché et d'un idéal de vie individualiste.

--------------------------------------------------------------------

Dans le quotidien "La Montagne" du 25 mars 2007 : Un "génocide silencieux" pire que la canicule.

L'ouvrage "On tue les vieux" (Fayard) dénonce par des témoignages affligeant les maltraitances physique et morales que subissent les personnes âgées dans les hôpitaux et maisons de retraite, un génocide silencieux". L'ouvrage vise à remettre sur la scène publique le problème du vieillissement, par des chiffres et l'expression réelle du quotidien des résidents. Le livre pointe du doigt le mépris total pour nos aînés laissés pour compte. "On se rend compte que la vieillesse existe mais on ne sait pas comment la gérer"... "Il faut que l'état s'engage à mettre en place une véritable politique gériatrique avec des gens formés à la prise en charge de nos personnes âgées."

--------------------------------------------------------------------

Dans le journal d'annonces légales "Petites Affiches du 28 mars 2007 : "La réforme de la protection juridique des majeurs" de Philippe Malaurie - Professeur émérite à l'Université Paris II.

A propos du livre : On tue les vieux - Fayard :"Ce livre raconte ce qu'est le quotidien des personnes âgées en maisons de retraite, fait d'humiliations, vexations, sévices, méchancetés, manques d'hygiène, laissers-aller,... Les directeurs de résidences les expliquent par le manque de place : il faudrait environ 45.000 places pour l'accueil et le soin des personnes âgées. Le personnel travaillant dans les maisons de retraite est en nombre insuffisant (250.000 alors qu'il en faudrait environ 500.000). En outre, le remboursement des séjours en maison de retraite est trop faible pour les petits revenus.

--------------------------------------------------------------------

Dans le quotidien "Sud Ouest" du 12 avril 2007 : Seize personnes regroupées en collectifs dénoncent des dysfonctionnements à la maison de retraite. La direction rejette les accusations. L'afpap soutien le collectif !

Le collectif qui ne souhaite pas en rester là, a fait appel récemment à l'Association française de protection et d'assistance aux personnes âgées (AFPAP). Une rencontre a eu lieu à Lesparre en fin de semaine dernière avec Christophe Fernandez et Thierry Pons respectivement président et coordinateur de l'association. Ils sont aussi coauteurs d'un livre intitulé « On tue les vieux » qui dénonce l'inexistence en France d'une véritable politique gériatrique. D'après les témoignages et les documents produits par les membres du collectif, les deux hommes estiment a priori « crédibles les dysfonctionnements mis en avant. Notre action, c'est d'écouter les familles, d'analyser les situations, de recueillir des témoignages concordants pour permettre la mise en accusation de la structure et pour l'obliger à se remettre en question. Nous avons divers moyens à notre disposition. Le collectif peut ainsi solliciter l'avocate de l'association qui interviendra directement auprès de la direction de l'établissement, afin de lui faire entendre raison. » Selon l'AFPAP, toute la difficulté réside dans le fait que « la maltraitance institutionnelle n'est pas reconnue sur le plan pénal en France. Elle n'est donc pas réprimée. Pourtant, elle n'est pas sans conséquences sur les personnes âgées accueillies parce qu'elle porte atteinte à leur intégrité physique et morale. Autrement dit, si le collectif se rapproche d'un avocat, celui-ci va être dans l'obligation de qualifier ce qui est inqualifiable... »

--------------------------------------------------------------------

On parle du livre : On tue les vieux - éditions Fayard :

Voir aussi : France 2, France 3, France 5, Europe 1, France Inter, RTL, LCI, Radio Notre-Dame, Radio Courtoisie, TV5 Monde, genethique.org, catholique.org, zenit.org, sante.net, edicom.ch, Le parisien et Aujourd'hui en France ...

Et sur les sites internet de Radio France & France Info(oct.2006), Journal 20 minutes (oct.2006), La Croix (oct.2006),France Bleue (nov. 2006)...

Retour au site ontuelesvieux.com

 

[ Accueil ] - [ A propos du livre ] - [ Les auteurs ] - [ Acheter le livre ] - [ Dossier de presse ] - [ Liens internet ] - [ Crédits ] - [ Contact Editions Fayard ] - [ Articles de presse ] - [ AFPAP ] - [ Faits divers ] - [ Association Solidarité Grand Âge ]

 

La maltraitance dans les maisons de retraite La maltraitance dans les hôpitaux Les maisons de retraite Afpap - Association Française de Protection et d'Assistance aux Personnes Âgées Les éditions Fayard Les auteurs du livre "On tue les vieux" On tue les vieux - Editions Fayard A propos du livre : On tue les vieux Editions Fayard On tue les vieux - Revue de presse Les sites internet consacrés aux personnes âgées On tue les vieux Les infos sur le livre On tue les vieux Emission de Lci sur le livre "On tue les vieux" - Personnes âgées : un génocide silencieux ? France Inter : Est-on bien soigné quand on est vieux ? France 2 dans l'émission "Un livre" à 08h35 et 16h30 pour la présentation du livre "On tue les vieux" chez Fayard. Voir la vidéo ici Le quotidien du médecin - Personnes âgées dans les maisons de retraite et les hôpitaux La mort par négligence. Délaissés, mal soignés ... Un livre réquisitoire dénonce le sort réservé par l'hôpital à nombre de patients âgés, qui accélère leur fin. Le symptôme d'une société malade. Notre société maltraite ses anciens au mépris de toute forme d’éthique. Qu’elle cautionne un génocide silencieux, qui, tous les ans, fait plus de morts que la canicule MALTRAITANCE « Génocide silencieux » Agence France Presse (AFP) du 27 octobre 2006 : Accueil des personnes âgées: hôpitaux et maisons de retraite critiqués. Les naufrages de la prise en charge de la vieillesse dans les maisons de retraite "On tue les vieux", le cri d'alarme du Pr Soubeyrand social - un livre coup de poing denonce la maltraitance des personnes agees - La mort pour seule compagne. «mauvaise orientation» dans les soins, «abandons thérapeutiques» sans informer la famille, les personnes âgées sont souvent les laissés-pour-compte des hôpitaux, selon ces témoignages. Du simple dysfonctionnement à la maltraitance - Accueil des personnes âgées : Un pavé dans la mare. Personnes âgées - Une maltraitance « insidieuse ».